Page 4 sur 41234

Préparer une Séance Photo

21/03/2010 Par Benoit

.

.

.

De nos jours la photographie est entrée dans notre vie courante. Beaucoup de gens nous demandent de leur faire un book photo pour ressembler à un modèle vu dans ELLE ou d’autres revues de mode.

Certains le font pour leur plaisir personnel, d’autres pour offrir un book a un ou une de leurs amis, d’autre encore pour faire de belles photos en famille et enfin certains pour leur carrière d’acteur, de mannequin ou pour répondre à un casting.

On voit beaucoup de « modèles » amateurs sur des sites comme « book.fr » entre autre qui inspirent à devenir modèle professionnel, malheureusement souvent il manque des choses essentielles, savoir poser, un bon maquillage.

Je vous présente ici quelques conseils pour préparer une séance photo comme un modèle professionnel, que vous le fassiez pour un casting ou simplement pour vous ou pour offrir de belles photos de vous à votre chéri.

.

.

.

.

.

.

.

.

Trouver un photographe qui vous convienne

Même s’il est vrai qu’il y a de plus en plus de photographes amateurs, contrairement à eux, un photographe professionnel, qui a déjà une grande expérience pourra vous mettre à l’aise devant l’objectif, il sera vous guider pour que vous preniez les mêmes poses qu’un top modèle. Il est important que vous vous sentiez bien avec le photographe. Le fait d’être à l’aise et détendu apportera beaucoup à la qualité des photos. La première qualité que doit avoir un photographe est le contact humain. Nous devons cerner rapidement les personnalités des personnes voulant une séance photo afin de savoir comment les mettre à l’aise, savoir comment leur parler pour arriver au but, à savoir avoir de belles photos.

.

Gwendoline par dream Photos StudioPréparez vous physiquement

Vous avez déjà entendu qu’un modèle capte bien la lumière, qu’ils/elles ont un beau corps. En fait c’est simple, elles/ils prennent soin de leur corps. Alors, même si en quelques jours vous n’arriverez pas au résultat d’une préparation de plusieurs années voici quelques conseils pour préparer une séance physiquement.

Une chose en photo professionnelle est la lumière qui est très importante. En studio, entre autre nous nous appliquons à avoir la meilleure lumière qui soit. La peau du modèle joue un rôle important. Une peau sèche ne renvoie pas assez de lumière, une peau grâce en renvoie trop et brille sous les flash. Le mieux est une peau mixte. Alors, bien entendu il y a des palliatifs en prenant soin de votre peau à partir d’une à deux semaines avant votre séance. Un agent de casting le repéra de suite et retiendra plus facilement les personnes avec une belle peau, sans bouton et/ou rougeur. Pour cela voici ce qu’il faut faire :

  • .Évitez les traitements les gommages ou les masques. Appliquez une crème hydratante à partir d’une semaine avant la séance. Pour éviter les zones blanches sous les flash on vous applique un maquillage important. Le maquillage à tendance à aspirer l’eau de la peau. Donc hydrater bien votre peau afin qu’elle reste mixte. Le fait de boire suffisamment d’eau la veille et le jour de la séance apportera aussi un taux d’humidité nécessaire à votre peau.
    .
  • Une alimentation équilibrée permettra aussi d’améliorer votre teint. Alimentez vous bien. Je peux vous assurer qu’une séance photo est physique. Si vous ne mangez pas suffisamment vous serez fatigué et ne tiendrez pas toute la séance. Donc mangez bien, évitez de vous contenter de sucre rapide, cela ne vous aidera pas. Le matin de la séance mangez bien, pas trop lourd pour ne pas être engoncé dans vos tenues ou bedonné, car lors de la séance il vous faudra tenir parfois des poses difficiles. Ne courrez pas le jour de la séance et arrivez un peu avant la séance pour parler avec le photographe, cela vous évitera d’être stressé.
    .
  • Bien dormir. Dormez suffisamment et convenablement les deux nuits avant votre séance. Les cernes et les yeux en général sont ce qu’il y a de plus difficile à travailler en poste traitement. Donc évitez les cernes et les yeux rougis par la fatigue.
    .
  • Enfin ne mangez pas vos ongles, car cela se voit de suite sur la photo et ce n’est pas beau du tout. Et sachez que la cigarette terni énormément la peau.

Une bonne hydratation, une bonne alimentation et une bonne nuit de sommeil et vous serez physiquement prêt(e) pour la séance.

.

.

.

.

Photo d'une séance photo pour hommePour une première séance préparez-vous

Apprenez a poser. Allez sur Internet et regarder les books des modèles que vous aimez. Entraînez vous devant votre miroir. Vous verrez qu’un rien, fait une différence entre une position très photogénique et une pose trop banale. Comme je le dis souvent aux jeunes modèles votre miroir sera votre meilleur ami pour vous aider. N’hésitez pas à le faire, cela vous aidera à être vraiment à l’aise devant l’objectif.

Pour être vraiment à l’aise, habillez vous avec des vêtements que vous aimez et dans lesquels vous vous sentez bien. Un Jean et un chemisier peuvent être une tenue pour faire de belles photos. Prévoyez des rechanges (4 ou 5), faites des essayages, chez vous avant le jour J.  Pensez originalité, chapeaux, foulard, … Ne vous habillez pas comme vous le faites habituellement. Il faut être original pour avoir des photos intéressantes.

Pensez à une tenue complète à chaque fois, depuis les boucles d’oreilles aux souliers.  Pensez à une tenues par 30 minutes de séance. Cela vous permettra de ne pas avoir un book avec 12 photos identiques, surtout en studio où souvent le décors est minimaliste.

.

Il est aussi important d’être à l’aise lors de la séance. Rencontrez le photographe avant la séance. N’hésitez pas à lui demander de le voir avant le jour de la séance. Posez lui toutes les questions qui vous passent par la tête. Habituellement, je demande à voir trois ou quatre photos du modèle, avant la séance, afin de voir quels types de photos conviendront le mieux. C’est aussi au photographe de vous faire des propositions. Mais il doit aussi être à votre écoute pour que vous repartiez avec les photos que vous vouliez.

Si vous le préférez, faites-vous accompagner à la séance. Je ne vois pas pourquoi un photographe refuserait que vous soyez accompagné. Il faut juste que votre accompagnateur gène la séance, comme, par exemple, en prenant des photos, même avec son mobile. Durant la séance, le photographe n’a pas non plus à avoir un comportement ambigu, comme, par exemple en cherchant toujours à être « tactile » pour vous montrer comment poser. Une explication ou bien il peut vous montrer en prenant la pose lui même. Ensuite il suffit de vous expliquer comment bouger la jambe ou le bras dans tel ou tel sens … pas besoin de toucher le modèle. Il n’a pas besoin, non plus d’être dans la même salle que vous quand vous vous changez.

.

Séance photo noir et blanc - ombre et lumièreFaites respecter vos droits

Toute séances photos, payée, payante ou même gratuite est soumise à un contrat.

Ce contrat doit stipuler clairement, où le photographe et le modèle publieront les photos. C’est ce que l’on appel les autorisations de publications. Il faut savoir que le photographe reste le propriétaire des photos. Il faudra donc l’autorisation de celui-ci pour publier les photos. Mais en France le modèle reste propriétaire de son image, donc le photographe devra respecter les souhaits du modèle pour le type de publication et les lieux de celles-ci afin qu’elles respectent l’image du modèle.

Il devra aussi spécifier si le modèle ou le photographe donne l’autorisation ou pas à l’autre partie de vendre les photos et si oui dans quelles conditions.

Vous ne pourrez pas disposer des photos comme vous l’entendez. Vous ne pouvez pas modifier non plus les photos sans l’autorisation du photographe ou les publier ou vendre comme bon vous semble, sauf s’il vous cède les droits d’auteur par une session de droit d’auteur.

Sur le contrat, tous les médias (revue, expositions, site internet, …) devront être spécifié de façon exhaustive.

Vous ne devez pas faire de séance photo sans contrat. Cela garantit vos droit à l’image et les droits  d’auteur du photographe.

Pour les mineurs : Qui dit contrat, dit présence d’au moins un des tuteurs des mineurs lors de la séance pour signer le contrat.

Voici quelques exemple de contrats, imprimez les avant une séance, comme ça si le photographe oubli les siens, vous aurez les votre ;o) :

Contrat photo pour les modèles majeurs

Contrat photo pour les modèles mineurs

Le plus important

Amusez vous ! Après tout c’est le plus important.

Éclatez vous et prenez beaucoup de plaisir. Entrez dans le jeu, oubliez vos complexe et laissez vous porter par le plaisir de jouer la star … vous verrez vous allez vite attraper le virus ;).

 

.

       

Conseils généraux et règles de composition d’un portrait 2

26/02/2010 Par Benoit

“Suivez mon regard…”

Une autre règle, particulièrement adaptée lorsque l’on réalise des portraits est de ne pas “coller” le regard du modèle sur un bord de l’image. Il s’agit en fait de laisser de l’espace dans la direction où est dirigé le regard du modèle. Ainsi, si le modèle regarde vers la gauche, il est intéressant de cadrer la photo de telle sorte que son regard ne soit pas bloqué par le bord gauche de la photo.

.

.

La focale utilisée

En portrait, certaines focales(*) sont à privilégier. Par exemple, les portraits au grand angle ont tendance à déformer les perspectives. Sur des portraits rapprochés ou des plans serrés, le résultat ne mettra pas toujours en valeur votre modèle. Parfois, cependant, l’effet peut être recherché pour déformer volontairement certaines parties du corps.

.

Ainsi, les focales souvent utilisées en portraits sont comprises entre 50 et 200mm. Au delà, il faut avoir suffisamment de recul, à moins de faire uniquement des plans serrés ou de photographier en extérieur.

Sens de lecture

Enfin, il est d’usage de respecter le sens de lecture de l’oeil humain, à savoir de haut en bas et de gauche à droite en occident. Essayez donc de placer vos sujets de telle sorte que la lecture soit naturelle. Le 1er élément qui doit être vu est le sujet, puis vient ensuite son environnement, et enfin les autres éléments qui composent la photo.

.

.

Jouez avec la profondeur de champ

La profondeur de champ est une notion très importante dans la photographie, et notamment pour les portraits. Elle est la zone nette de votre image. C’est donc la distance qui sépare le 1er plan net de l’image (premier plan), et le dernier plan net de l’image (arrière plan).
Une faible profondeur de champ isolera votre sujet par rapport à ce qui l’entoure en rendant le fond flou.

.

Une grande profondeur de champ rendra plus de détails et de réalisme à votre photo en intégrant votre sujet dans son environnement.

.

Transgressez les règles établies !

Encore une fois, ces règles sont empiriques, et ont été utilisées pendant des siècles dans des domaines aussi variés que l’architecture ou la peinture. Rien ne vous oblige à les respecter à la lettre, et une photo ne respectant pas ces règles ne sera pas nécessairement une mauvaise photo.

.

(*) Focale :

La focale (aussi appelée distance ou longueur focale) est une mesure intrinsèque du système optique. Elle est exprimée en millimètres et donne une indication des possibilités de prise de vue de l’appareil.
Plus la distance focale est grande, plus l’appareil a la possibilité de « grossir » l’image.
Pour rappel, avec un appareil argentique 24 x 36, une focale de 50 mm correspond, à peu de choses près, à la vision normale de l’œil humain.
Pour une valeur de focale plus petite (24 mm, par exemple), le champ de vision est plus large. On parle alors de grand angle. Ce type d’objectif est notamment utilisé pour photographier les paysages.
Pour une valeur de focale plus grande (85 mm, par exemple), la scène ou le personnage visé semble plus proche qu’à l’œil nu. On parle alors de téléobjectif. C’est l’objectif idéal pour les portraits.

En photo numérique, l’échelle des valeurs de focale est, pour des raisons techniques, totalement différente. D’où la nécessité de fournir une focale équivalente pour pouvoir comparer les appareils  numériques entre eux, et rétablir une échelle comparable avec la photo argentique. On retrouve cette équivalence 35 mm (ou 24 x 36) sur les fiches techniques des modèles numériques.
.

.

       

Conseils généraux et règles de composition d’un portrait

23/02/2010 Par Benoit

Conseils généraux et règles de composition d’un portrait

En portrait, comme dans d’autres domaines de la photographie, certaines règles de composition peuvent être appliquées. Cela ne veut pas dire que ces règles ne peuvent être transgressées, mais qu’il est bon de les connaître, pour mieux pouvoir les contourner lorsque l’on juge cela nécessaire.

Approchez vous

Il est fréquent de constater que sur de nombreux portraits, le sujet est réduit à une petite tache sur la photo, parfois quelques pixels. Il n’est pas évident de comprendre, dans ce cas, qu’il s’agit bien du centre d’intérêt de la photo.
.

.
.

.

N’hésitez pas à vous approcher de votre sujet. Vous le mettrez ainsi en valeur, et le lecteur comprendra du 1er coup d’oeil quel est le sujet de votre photo. De même, lorsque vous cadrez essayez d’éliminer de votre composition tous les éléments qui pourraient parasiter sa bonne lecture (typiquement les fonds trop chargés, les 1ers plans trop présents, etc…).

.

Règle des tiers

Ne centrez pas systématiquement votre sujet. En effet, dans la plupart des cas, un centrage du sujet a tendance à rendre vos photos plus statiques.
Il est préférable de placer votre sujet sur un des points chauds de la photo.

.

Les points chauds se trouvent à l’intersection des 4 droites qui découpent votre image en 9 rectangles de surface égale, respectivement aux 1/3 et 2/3 de la photo, horizontalement et verticalement.

.

Placer vos sujets sur ces points a pour effet de rendre votre composition plus dynamique. En portrait, le sujet est souvent associé aux yeux du modèle, on pourra donc les placer, par exemple, sur un de ces points chauds.
.

.

       
Page 4 sur 41234